1. Porsche Taycan

En 2019, Porsche s’attaquera au marché des sportives électriques. En ligne de mire, Tesla bien sûr ! Mais contrairement à Audi, BMW, Mercedes ou encore Jaguar, ce n’est pas le Model X du constructeur américain qui est dans le viseur, mais bien la berline Model S. Conforme au concept Porsche Mission E, le Taycan (son nom définitif) sera une berline ultra sportive équipée d’un moteur électrique de 600 chevaux (ou 440 kw). L’autonomie est, elle, attendue à 500 kilomètres en conditions réelles. Patience toutefois, puisqu’il n’arrivera pas avant la fin de l’année prochaine.

Model Y

2. Tesla Model Y

Attaqué de toutes parts, Tesla ne s’en laissera pas conter et renforcera son offre d’un SUV compact baptisé Model Y. Un modèle qui s’attaquera à la fois au BMW X3 et consorts, mais aussi au X4 en raison d’une ligne profilée dictée par l’aérodynamisme. Les configurations de moteur et de batteries devraient être calquées sur celles de l’arlésienne Model 3, et le Model Y devrait donc offrir 261 à 462 chevaux et 300 à 420 kilomètres entre les charges. Son prix américain est attendu aux environs de 35.000 dollars, soit 10.000 de plus que pour la Model 3. Là encore, la présentation est attendue en fin d’année prochaine, pour une commercialisation (en Amérique du Nord) début 2020.

Supra

3. Toyota Supra

Disparue des écrans radars au début des années 2000, la Toyota Supra s’apprête à faire son grand retour au catalogue. Un retour imminent puisque les variantes de course ont d’ores et déjà fait leurs débuts, et que les protos ne cachent plus grand chose. Et la voiture s’annonce des plus prometteuses : elle s’équipe d’un moteur 3 litres à injection directe de 300 chevaux et 450 Nm développé en partenariat avec BMW. Les accélérations seront musclées – moins de 5 secondes pour le 0 à 100 km/h – et la GT86 confirme que les ingénieurs japonais savent y faire lorsqu’il s’agit de concevoir une sportive plaisante à conduite. Notre attente devrait être récompensée en tout début d’année 2019.

Polestar 2

4. Polestar 2

Autre épine dans le pied de Tesla, la Polestar 2, qui sera commercialisée au troisième trimestre 2019… au mieux. Cette berline tri-corps électrique marie un design très « Volvo » qui semble plaire si l’on en croit les courbes de vente de la marque, à un moteur 100% électrique. Positionnée plus « grand public » que l’exclusive Polestar 1, celle-ci devrait proposer une autonomie d’environ 350 kilomètres réels. Elle devrait, à termes, être produite dans l’usine Volvo de Gand aux côtés du XC40 avec qui elle partage sa plateforme.

508 SW

5. Peugeot 508 SW

A la rédaction, on aime les breaks ! Alors quand Peugeot nous en montre un aussi alléchant que la nouvelle 508 SW, on ne peut qu’être impatient d’en prendre le volant. A mi-chemin entre break traditionnel et break de chasse, celui-ci ne sacrifie pas sa ligne au volume de chargement. La partie arrière affiche au contraire un dynamisme bienvenu. Et conformément aux plans de PSA, il sera doté des moteurs thermiques de dernière génération de la berline, mais aussi d’une variante hybride rechargeable de quelque 300 chevaux !