Ces radars ne contrôlent pas la vitesse en un endroit fixe mais il calcule la vitesse moyenne sur des sections de plusieurs kilomètres. On comptera bientôt une vingtaine de sections contrôlées par des radars tronçons dans le nord du pays.

Le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts, s'enthousiasme ainsi: “C'est tout à fait révolutionnaire. Sur presque tout le réseau autoroutier entier, il faudra veiller à la limitation de vitesse.” D'ici à 2018, 240 caméras supplémentaires seront ainsi installées.