Selon l'institut Vias qui publie ces données, il est temps de réformer le système. La ceinture est obligatoire pour réduire la gravité des accidents. Ainsi 60% des usagers tués dans un accident sur autoroute n’étaient pas attachés au moment de l’impact. Malgré tout, de nombreux Belges obtiennent chaque année une exemption et rejettent de ce fait un important mécanisme de sécurité.

Les experts de la circulation, les ergonomes et le personnel médical et paramédical confirment qu’il n’existe pas de raisons médicales justifiant une exemption du port de la ceinture. L’inconfort ne doit pas primer sur l’avantage que présente la ceinture en termes de sécurité.

L'institut Vias considère que l’exemption doit rester une mesure exceptionnelle prise par un organe totalement indépendant, sur la base d’une liste de cas dans lesquels elle ne peut pas être octroyée.