D’après la Coalition nationale contre le tabac, la concentration de substances cancérigènes dans l'habitacle d’une voiture est 27 fois plus élevée qu'à la maison et 40 fois plus élevé qu'à l'extérieur. Ouvrir la fenêtre ne suffit pas à éliminer ces substances qui peuvent entraîner de graves maladies chez les enfants:  augmentation du risque d’infections respiratoires, d’asthme ou encore d’otite.

C’est pourquoi la Wallonie devrait adopter une loi similaire à ce qui existe déjà en France, en Italie ou en Angleterre. Cette interdiction de fumer en voiture en présence de mineurs pourrait rentrer en vigueur à la fin de l’année prochaine, d’après la RTBF. Le contrevenant risquerait alors une amende de 150€.