Le break devrait arborer une carrosserie aussi consensuelle que la berline, malgré une partie arrière qui semble plus profilée, avec un galbe plus marqué au niveau de la ceinture de caisse. Hyundai évoque même «un break à la silhouette de coupé». Sans aller jusque-là, reconnaissons que cette première image laisse présager d’un profil assez fluide.

Développée, comme la berline, dans le centre technique allemand de la marque, cette i30 «Wagon» sera, dans un premier temps du moins, réservée au marché européen. Ses motorisations seront identiques, à savoir: 1l et 1.4l Turbo en essence; 1.6l en trois niveaux de puissance en diesel.