Malmené jusque sur ses terres, le diesel était menacé d’une interdiction sur le territoire allemand à moyen terme. Pour éviter d’en arriver là, les constructeurs nationaux ont présenté conjointement un programme de rappel volontaire de 5 millions de véhicules, approuvé par les différents gouvernements.

Ce sont donc quelque 5,3 millions de voitures qui seront rappelées à l’atelier au cours de prochains mois pour mettre à jour leurs systèmes de dépollution. Ces véhicules, principalement équipés de moteurs EURO 5 et EURO 6 pourraient émettre jusqu’à 25% de particules polluantes en moins.

Dans le même temps, certains constructeurs (BMW en tête) proposeront une généreuse prime de reprise pour les vieux diesels des normes EURO 4 et antérieures.