Ce mécontentement fait suite à la commercialisation de la Porsche 911 R. Facturée 200.000€, cette série limitée à 991 exemplaires s'est très vite retrouvée en vente en seconde main à des prix parfois indécents.

Andreas Preuninger a déclaré à Car & Driver : “Je n’aime pas voir certaines personnes acheter nos voitures pour uniquement faire du profit. J’aime beaucoup voir nos voitures rouler, nous les avons construites pour ça.” Au sujet de la mise en garde face aux spéculateurs, il explique : “Ce n’est pas une punition, mais une stratégie : nous vendons uniquement aux clients qui vont vraiment utiliser la voiture. C’est plus juste.”

Pensez-vous que Porsche fasse malgré tout le jeu des spéculateurs en limitant la production ?