En alternance avec le Salon de Francfort, le Mondial de l'automobile de Paris draine régulièrement plus d'un million de visiteurs. Malgré cela, Mazda a décidé de faire l'impasse sur un stand à Paris en 2016, tout comme Ford et Volvo.

La raison évoquée par Mazda tient dans un agenda qui ne coïncide pas avec le planning des nouveautés prévu par le constructeur japonais. Mazda profitera néanmoins de l'engouement pour l'automobile lors de cette période pour réaliser des opérations marketing afin d'amener les clients dans les concessions.