En Belgique, le nombre de tués sur place a baissé au cours de l’année 2017 : – 3% par rapport à 2016, soit 483 tués sur place au lieu de 500. A cela, il faut ajouter les personnes décédées dans les 30 jours suivant l’accident pour obtenir le nombre total de tués sur nos routes. Selon les estimations de VIAS, ce nombre devrait s'élever à environ 620 en 2017 (contre 637 en 2016). En 2020, l’objectif a été porté à 420 tués maximum. Selon la communication officielle, « Au niveau national, nous avons atteint un niveau historiquement bas, mais cela ne sera probablement pas suffisant pour atteindre l’objectif fixé à l’horizon 2020.»

Pour se rapprocher de cet objectif, le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, a annoncé que « la priorité actuelle est d’augmenter le nombre de contrôles. »

L'ensemble du baromètre se trouve sur http://www.vias.be/fr/recherche/barometre-de-la-securite-routiere