Récemment, nous vous relations la façon dont Volvo avait été arnaqué par la Corée du Nord il y a une cinquantaine d'années. L'histoire est un éternel recommencement car nous avons ici affaire à un autre pays qui ne respecte pas ses engagements auprès d'un constructeur automobile.

Depuis le début de ce conflit, Nissan a rappelé plusieurs fois l'Inde à l'ordre par l'intermédiaire de ses avocats. Mais malgré les promesses des Indiens et malgré le fait que Carlos Ghosn, le PDG de Nissan, et le premier ministre indien aient été impliqués dans les négociations, rien n'y fait. Nissan a donc choisi de porter ce conflit devant les instances juridiques internationales dès ce mois-ci.