La Wallonie sera elle aussi dotée de caméras “intelligentes”, dotées d'un système de reconnaissance de plaques minéralogiques en vertu d'un accord conclu avec le fédéral, a annoncé le ministre wallon des Travaux publics, Maxime Prévot, à Belga. Il s'agit à la base d'une initiative du ministre de l'Intérieur dans le cadre de la lutte contre la criminalité et le terrorisme.

Maxime Prévot a également demandé à son administration de préparer un marché public pour acquérir, en 2017, des radars-tronçons additionnels qui seront placés sur les tronçons les plus accidentogènes.

Selon Belga, un marché visant l'acquisition d'une quarantaine de boitiers destinés à accueillir des radars fixes est actuellement en cours et un autre marché sera également lancé en 2017 pour l'acquisition de radars feux rouges.

Comprenez-vous l'arrivée de ces 400 caméras sur notre territoire?