Il s'en est ainsi écoulé 97.000 l'année passée. Le deuxième carton de la marque est assuré logiquement par l'autre SUV, le Cayenne, vendu à 64.000 unités en 2017. Vient ensuite l'emblématique 911 avec 32.000 exemplaires vendus, soit 4.000 de plus que de Panamera. Les autres sportives de la marque sont aussi les moins vendues des Porsche avec 25.000 718 écoulées.

Par rapport à l'année précédente, les ventes ont progressé de 4%. Une augmentation qui apparaît toutefois raisonnable quand on voit le saut de 187.208 voitures vendues en 2015 à 225.121 en 2016. Et en 2008, Porsche ne vendait encore “que” 98.652 véhicules… soit à peu près autant que de Macan en 2017!