D’après Viodev, le mulet annonçant sa future berline « 4 portes » aurait été prise en photos plusieurs fois ces dernières années. Evidemment, comme ce constructeur chinois n’a pas les mêmes moyens financiers que le groupe Volkswagen, il a mis beaucoup plus de temps avant de dévoiler son produit.

Aujourd’hui, le modèle en est d’ailleurs encore au stade de prototype. Lors de cet événement, Viodev n’a montré que la carrosserie de son modèle et l’habitacle dépourvu de tout mobilier. Cela dit, on a néanmoins pu découvrir les contours de la planche de bord. Et, d’après Viodev, à l’image de la carrosserie, elle ne laisse planer aucun doute quant à la suspicion de plagiat.

Dans les semaines à venir, les avocats des deux parties devraient se rencontrer afin de trouver une solution à l’amiable. D’ores et déjà, dans le cas où Volkswagen reconnaîtrait sa faute, il se dit que Viodev serait prêt à accepter comme dédommagement la motorisation électrique déjà bien éprouvée de l’e-Golf. Un atout suffisant pour abandonner pareille accusation ? Peut-être bien.

Et vous, pensez-vous que Volkswagen ait été inspiré par ce constructeur chinois ?