Trois quarts des accidents de motos ont lieu entre avril et octobre

Comme chaque année, les premiers beaux jours sont l’occasion de ressortir la moto. Plusieurs accidents graves survenus ce week-end constituent l’occasion de rappeler les risques encourus.

Selon une analyse statistique du Centre de Connaissance de l'IBSR, les accidents de motos sont en moyenne 2 à 3 fois plus mortels que les accidents de vélos ou de voitures. Autre constat: 26% des accidents impliquent un motard seul.

Deux situations représentent à elles seules près de deux tiers des accidents graves analysés : le motard perd le contrôle ou l’autre usager ne remarque pas le motard. Enfin, si vous pensiez que les jeunes constituent la tranche d’âge la plus touchée par les accidents, détrompez-vous : on note certes un pic entre 25 et 29 ans mais également un autre entre 50 et 54 ans.