Elle a beau être pétrie de qualités comme les premiers essais l'ont montré, la Kia Stinger souffre d'une image de marque qui n'est pas au niveau de la concurrence allemande. L'absence d'un V8 pourrait aussi l'empêcher de percer aux Etats-Unis.

Mais d'après Kevin Hepworth, le représentant de la marque sud-coréenne en Australie, ce dernier élément pourrait bientôt être gommé. Un V8 devrait ainsi trouver sa place au-dessus du V6 de 370 chevaux et du quatre cylindre de 255 chevaux pour le marché américain. D'après Caradvice, il pourrait s'agir du V8 5,0l que l'on retrouve déjà sous le capot de la Genesis G80.

Lire aussi: