Jusqu’à présent, Bigland assumait le rôle de responsable des ventes nord-américaines et de PDG de FCA Canada en plus de la direction générale des deux marques. Mais les ventes décevantes en dépit des lourds investissements consentis ont poussé Marchionne et son équipe à revoir leur stratégie, et à scinder ses responsabilités.

Les ventes de FCA en Amérique du Nord n’ont cessé de diminuer durant les 17 (!) derniers mois, alors que la région est la plus importante pour le groupe en termes de profit.

«Après le lancement des Giulia, Stelvio et Levante, nous devons maintenant intensifier notre concentration sur les éléments commerciaux qui mèneront au profit pour ces marques» a commenté Sergio Marchionne dans un communiqué.

Parallèlement, le groupe a nommé Steve Beahm à la tête de la division «Passenger Cars» en Amérique du Nord pour succéder à Kuniskis.