En 2015, Toyota s'était offert un record de ventes avec 10,23 millions d'immatriculations, devenant ainsi leader des ventes mondiales. Le groupe Volkswagen avait dû se contenter de la deuxième place avec 9,93 millions d'immatriculations sur l'année.

Mais l'année 2016 semble mieux partie pour le groupe Volkswagen qui a écoulé 2,51 millions de véhicules sur le premier trimestre, ce qui représente une hausse de 0,8%. En baisse de 2,3%, son concurrent japonais a été pénalisé par plusieurs arrêts de production causés par des intempéries et s'est contenté de 2,46 millions d'immatriculations.