Ce montant permettra à l’usine américaine de Volkswagen d’accueillir la production d’un nouveau SUV dérivé du concept CrossBlue dès la fin de l’année prochaine, avec 2.000 emplois à la clé. A cela s’ajoute la construction d’un centre de recherche, développement et planification, actuellement en cours de construction.

Une démarche qui réjouit Michael Horn, directeur du Groupe outre-Atlantique, pour qui ces investissements sont le seul moyen de regagner la confiance des acheteurs américains en développant des produits répondant spécifiquement à leurs attentes.

Pensez-vous que Volkswagen puisse regagner la confiance des américains ?