Marché auto

Avec les vacances, les prix des voitures de location flambent

L’inflation est présente à tous les étages de notre économie, notamment pour les transports. Cela dit, il n’y a pas que les prix des carburants qui flambent. En effet, les tarifs des voitures de location ont pratiquement doublé. Voici pourquoi ?

Écrit par David Leclercq | 12/05/2022

Ceux qui terminent de réserver leurs vacances tombent probablement des nues : par rapport à la période précovid, les prix des voitures de location ont pratiquement doublé. Ce qui va évidemment poser problème et peser (à nouveau) lourdement sur le portefeuille des vacanciers qui devront déjà probablement tous (sauf s’ils ont pris une assurance « carburant ») payer plus cher leur billet d’avion en raison de la hausse des prix des produits pétroliers.

Il vaut dès lors mieux réserver sans tarder pour ceux qui sont concernés, car, au plus on avancera dans la saison, au plus les tarifs seront élevés. Les prix plus élevés ne sont pas qu’une vue de l’esprit : l’Union professionnelle des agences de voyages (UPAV) constate que chez les loueurs, les tarifs sont de 20 à 100 % plus élevés qu’en 2019. En Espagne par exemple, il faut désormais débourser 350 euros et plus 250 euros comme il y a deux ans. Et, bien entendu, les destinations où la voiture est inévitable, comme Tenerife, Majorque ou en Italie, il n’est pas rare de dépasser la barre des 1.000 euros par semaine pour une simplissime Fiat 500.

Publicité

Les raisons des prix élevés

Ce phénomène n’est pas qu’européen. En effet, en Amérique du Nord, les tarifs sont 50% plus élevés qu’en 2019. Cette situation s’explique par le fait que les loueurs ont dû diminuer leur flotte qui ne se louait plus pendant les mois Covid. Ceux-ci ont donc réduit la voilure, mais au point de se retrouver maintenant en pénurie.

Louer voiture en vacances

Car la prudence les a incités à ne pas reconstituer de gros stocks tandis qu’il n’était tout simplement pas possible de commander de grandes quantités de voitures compte tenu des ruptures dans les chaînes d’approvisionnement.

Cette situation de pénurie a aussi entraîné le fait que les loueurs ont moins bénéficié de ristournes lors de l’achat de leur nouveau stock, un coût supplémentaire donc qui est bien entendu directement répercuté sur l’utilisateur final. Enfin, last but not least, sur les lieux de vacances situés dans les îles, il faut aussi compter avec un coût du transport maritime qui a lui aussi explosé avec la crise énergétique.

En toute logique, une offre anormalement basse et une demande forte se traduisent par une explosion des tarifs, une situation renforcée par le fait que les réservations sont arrivées tardivement. Car les vacanciers ont commencé à réserver en janvier alors qu’habituellement, ils réservent leurs vacances et leur automobile 12 mois à l’avance pour bénéficier de meilleurs tarifs. Bref, si vous partez, il est grand temps de réserver votre voiture. N’attendez pas la sortie de l’avion, car vous avez toutes les chances de vous retrouver à pied.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures