Cet exemplaire figure parmi les trois Ferrari 308 utilisées par la série entre 1980 et 1988. Il reste fidèle au V8 3,0l original qui développait 232 chevaux, accouplé à une boîte de vitesses à cinq rapports.

Après la fin de la série, cette 308 a été remise en ordre par Ferrari puis revendu à une Californienne qui l’a elle même revendue en 1989. Le modèle accuse maintenant 58.000 km et se trouve dans un bel état après une récente révision. Seul l’échappement n’est pas d’origine.

La belle sera proposée aux enchères par Bonhams le 19 janvier.