Afin de succéder au coupé 262GL, Volvo avait décidé de faire les choses en grand afin de disposer d'un coupé de luxe pour les Etats-Unis. Dessinée par Sergio Coggiola, la 262C dispose d’un toit en vinyle abaissé de six centimètres et d’un pare-brise fortement incliné vers l'habitacle.

À l'intérieur, c'est le grand luxe avec la présence de cuir non seulement sur les sièges et les appuie-têtes, mais aussi sur les contre-portes et le pavillon, tandis que l'on retrouve du bois sur le tableau de bord. Sous le capot, c'est le V6 Peugeot Renault Volvo qui officiait avec une puissance de 140, puis 154 chevaux.

La production, établie chez Bertone en Italie, ne devait pas dépasser 800 exemplaires par an. Un objectif vite dépassé puisqu'au total, en quatre ans, la 262C a été commercialisée à 6.622 unités.