L’année suivante, c’est une BMW Z3 qui a subi les foudres de l’italien. Il y a tout simplement mis le feu. Il y a quelques jours, c’est une série 7 qui est passée au bûcher. Hadi Pourmohseni a brûlé la voiture devant le siège de BMW à Munich, tout en brandissant une pancarte. Il avait inscrit un message comme quoi BMW trompe ses clients.    

Pour l’anecdote, le grief entre Hadi Pourmohseni et BMW remonte à 2008, lorsqu’il a constaté des bruits et autres problèmes au niveau de sa transmission. Il semble que les concessionnaires n’ont jamais pris ses réclamations en considération, d’où ses méthodes insolites pour attirer l’attention.