Il faut dire qu’avoir une Ferrari n'est pas commun. Un homme signale à la police ce comportement assez étrange. Rocky Jimenez, à l'arrivée de la police, affirme être le propriétaire de la voiture. Quand les agents lui demandent son titre de propriété, il dit qu'il se trouve dans son sac à dos.

Les agents finissent par trouver deux clés de Ferrari, mais aucun titre de propriété. Ils téléphonent à la concession qui leur confirme le vol d'une voiture à eux. C’est ainsi que le voleur de Ferrari se fait arrêter alors qu'il était en possession de substances illicites.