L'autopilote Tesla n’est pas une excuse pour être ivre

Un chauffeur a été arrêté, le 13 Janvier, en Californie pour suspicion de conduite en état d’ivresse. Celui-ci, bien qu’étant ivre, affirme ne pas avoir conduit car sa Tesla était en « pilote automatique » !

La California Highway Patrol a découvert un homme endormi dans sa voiture au milieu du Bay Bridge. Les agents de police se sont rapidement rendus compte que le chauffeur était en état d’ivresse. Ils ont procédé à son arrestation et il s’est avéré que son taux d’alcoolémie dépassait de deux fois la limite autorisée.

Le jeune homme s'est justifié en disant que le pilote automatique de sa Tesla était activé. Cela n’a pas convaincu les policiers qui ne l'ont pas laissé repartir. La voiture a finalement été remorquée jusqu’à une fourrière et elle n’y est pas allée toute seule ! Tesla rappelle que le pilote automatique doit être utilisé par un conducteur totalement attentif et idéalement sobre.