Les géoglyphes de Nazca, dont l'origine remonterait à 500 ans avant notre ère, ont été abîmés par un chauffeur de camion de 40 ans. Arrêté par la police péruvienne, ce dernier risque neuf mois de prison et une amende de 1550$ pour avoir mis en péril le site historique classé à l'UNESCO.

L'incident s'est déroulé samedi 27 janvier à 18h heure locale. Le chauffeur de camion, arrêté trois heures après les faits, affirme ne pas avoir vu les panneaux de signalisation, pourtant nombreux à cet endroit. Son véhicule a laissé derrière lui des traces profondes et peut être irréversibles sur une surface de 100 mètres par 50 mètres.