Bien mal lui en a pris : le premier véhicule lui est rentré dedans, le policier qui en est sorti lui a balancé un dangereux coup de pied dans le torse, menacé d'une arme et menotté au sol sans ménagement. Rien d'étonnant donc à ce que notre pacifique motard, qui avait toutefois un peu enfreint les règles de la circulation routière, ait porté plainte.

Suite à ces brutalités policières, ce motard de l'Oregon a reçu en tout 180 000 $ de dommages, mais il aura tout de même fallu quatre ans à la cour de cet état avant qu'elle ne statue en sa faveur !!!

Et vous, que pensez-vous de ce jugement ?