C’était une scène digne d’un film de guerre que de voir ce blindé lancé tout droit et à grande vitesse (plus de 64 km par heure, ce qui n’est pas rien pour ce type d’engin) en plein centre-ville, avec les sirènes et les feux des véhicules de police lancés à sa poursuite.

Le véhicule, qui était désarmé, a cependant fait forte impression. Il n’y a eu ni accident ni blessure, mais il y a fort à parier que la carrière militaire du soldat facétieux marque un arrêt définitif.