Le résultat est bluffant ! Le designer dit s’être inspiré de l’Alfa Romeo Furia pour sa création, dans laquelle on peut également retrouver des éléments qui rappellent les McLaren et Jaguar C-X75. Les joues avant sont proéminentes, les hanches sont larges et le regard acéré : une chose est sûre, cette Alfa ne dénoterait pas parmi les Lamborghini Huracan, Ferrari 488 GTB et consorts.

L’habitacle est quant à lui futuriste, tendu de cuir à croisillons ce qui n’est pas sans rappeler les productions de Spyker, surtout dans cette couleur marron. Et pour l’animer, le cœur est tout trouvé : le V6 Biturbo de 510 chevaux apparu dans la dernière Giulia Quadrifoglio Verde.