Cela ne veut pas dire que le conducteur de l’Audi est plus à blâmer que celui de la limousine. Ce dernier aurait dû être plus attentif et ne pas s'attendre à ce que tous les véhicules respectent la limite de vitesse.

Toutefois, il semblerait que le conducteur de l’A8 n'a pas freiné aussi fort qu'il l'aurait pu en voyant la limousine s'approcher.

Cet accident est l'exemple parfait qui montre pourquoi tous les conducteurs devraient rouler lentement quand ils approchent d’une intersection, même s'ils ont la priorité.

Qui est en tort selon vous?