Eh bien, c'était présumer de leur capacités ! L'un monte à la verticale, tandis que le second descend à pleine vitesse en diagonale, à flanc de dune. Ce qui aurait dû être évité se produit : la collision survient, faisant voler le véhicule qui descendait sur plusieurs mètres.

Après avoir effectué plusieurs tonneaux il s'arrête enfin dans le sable ce qui est une bonne nouvelle ! Une chute plus longue aurait en effet pu s'avérer mortelle…