La «vision» de l’as du design prend la forme d’un coupé extrême, qui semble tout droit échappé des 24 Heures de Spa. Collé au ras du sol, prises d’air béantes, fibre de carbone à profusion et crochet de remorquage rouge en évidence. Tout ce qui fait la voiture de course est là! Rien d’étonnant donc à ce que l’Invisus, comme l’a baptisée son créateur, soit réservée à un usage exclusivement sur piste.

Parmi les autres signes distinctifs, on retrouve des portes papillon, des jantes noires, ainsi qu’un habitacle équipé de sièges baquets et d’un arceau de protection. Sous le capot, l’auteur envisage une motorisation V8, sans en préciser la puissance.