La Chevrolet Camaro déclinée en break

Rain Prisk imagine à quoi pourrait ressembler une version break de la Chevrolet Camaro. Un rendu audacieux qui pourrait trouver racine en la Chevrolet Nomad, un break deux portes des années 50.

Etirer une sportive pour la transformer en break de chasse semble être une activité à laquelle s'adonnent souvent les spécialistes des rendus numériques tels que Rain Prisk. On se souvient notamment de la Ford Mustang déjà déclinée en break par ce même Rain Prisk en 2016.

Tous les goûts sont dans la nature, mais le travail sur cette Chevrolet Camaro semble ici moins réussi que précédemment. Le montant B est tellement incliné que la fenêtre avant est devenue triangulaire et la partie supérieure du montant C est teintée en noir afin de donner l'impression d'un toit flottant sans que cela soit forcément très abouti.