L’avant comme l’arrière sont des réinterprétations du modèle emblématique, que l’on devine également réalisé en acier inoxydable, autre particularité de la DeLorean originelle. Rien n’a d’ailleurs été oublié, et surtout pas la partie arrière caractéristique, qui prend ici de faux airs de Lamborghini. 

Le plus étonnant vient de l’absence de vitres latérales, remplacées par les inscriptions « DMC, DeLorean Motor Company ». Les portières s’ouvrent, elles, toujours à la verticale.

Le jeune ukrainien a poussé l’imaginaire un peu plus loin, précisant que son « concept » était une «stricte deux places, prévue pour recevoir une motorisation 100% électrique».