La dénomination « Carbon Edition » désigne en effet deux livrées monochromes différentes. La « Carbon Black » propose une carrosserie noire tandis que la « Carbon White » lui préfère le blanc. Au niveau des détails esthétiques, il faut noter que ces modèles se parent d’un contour de vitres noir, de jantes noires (ou biton alu/noir) et de paupières de phares, mais également de nombreux d’éléments en fibre de carbone apparente. La classe, non ?

L’habitacle, pour sa part, joue la carte de l’exclusivité sobre. La teinte noire y est dominante. Et, en vérité, seules, les surpiqûres et passepoils apportent une touche de couleur (jaune, rouge et gris) à cet intérieur. La console centrale, quant à elle, se pare de carbone.

Enfin, le constructeur offre à cette série spéciale d’intéressantes modifications techniques. S’il fait passer la puissance du V12 de 6 litres de 573 à 576 chevaux et le couple de 620 à 630 Nm, Aston Martin associe désormais ce bloc à une boîte automatique 8 rapports à double embrayage baptisée « Touchtronic III ».

Grâce ces modifications, le Coupé passe désormais de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et file à 324 km/h. Le cabriolet franchit les 100 km/h en 4 secondes et atteint les 317 km/h.

Et vous, vous trouvez-vous que cette série apporte un “plus” à ces Aston Martin ?