C’est le cas de ces deux conducteurs de McLaren MP4-12C immatriculées en Suisse. Au mépris de toute règle de circulation, les pilotes improvisés n’hésitent pas à immobiliser leurs coupés côté à côte au milieu d’un croisement. Le but : donner des «coups de gaz» pour tenter de faire sortir des flammes du double échappement central de la MP4-12C.

Non, ça ne sert à rien, mais ça amuse les badauds.