En effet, dans quelques semaines, cette Veyron fera la joie d’un client établi au Moyen-Orient. Si l’on ne connaît ni l’identité du propriétaire, ni le montant qu’il a déboursé pour l’acquérir, il y a néanmoins fort à parier que cette Veyron a eu droit à un traitement spécifique. Sur les premiers clichés dévoilés par la marque de Molsheim, on aperçoit juste que la carrosserie fait la part belle à des teintes bordeaux et que la mention « La Finale » apparaît sur l'aileron arrière.

Sauf surprise de dernière minute, cette Bugatti abritera sous son capot arrière l’impressionnant bloc W16 doté de quatre turbos qui développe une puissance de 1.200 chevaux et affiche une valeur de couple de 1.500 Nm. Pour rappel, avec pareil moteur, cette Bugatti engloutit le 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et est capable d’atteindre 433 km/h.

A Genève, ce 450ème exemplaire de Veyron sera exposé à côté du tout premier châssis produit. Enfin, concernant la remplaçante de la Veyron, on sait déjà que le constructeur y travaille depuis quelques mois. En coulisses, on parle d’une « Super Veyron » qui développerait 1.500 chevaux et répondrait au nom de « Chiron ». A suivre…

Et vous, qu’avez-vous pensé de la Bugatti Veyron ces dix dernières années ?