Dans une interview accordée au magazine anglais Autocar, Enrico Galleria, le directeur de la marque au cheval cabré s’est pourtant expliqué: «Nous ne produisons pas de SUV, car un SUV n’est pas une voiture de sport. Nous ne produisons pas de voiture quatre portes car, même si elles peuvent aller très vite, ce ne sont pas des voitures de sport».

Selon l’analyste Max Warburton, qui a recueilli ces propos, il ne s’agirait toutefois qu’une question de sémantique, le futur SUV Ferrari serait en fait doté de portières arrière «invisibles», remplacées par un «intelligent dispositif masqué».