Quand Adrian Newey, ingénieur de génie ayant œuvré en Formule 1, se lâche sans contrainte, cela donne ça! Une hypercar dont les lignes doivent énormément à l'aérodynamique comme en témoigne le trou béant que l'on retrouve derrière les roues avant. La recherche du moindre gramme superflu a aussi été portée très loin, à l'image du logo gravé chimiquement pour être 99% plus léger qu'un badge classique.

L'intérieur impressionne également avec une position de conduite proche de la compétition avec les jambes droites. Spartiate, la planche de bord comprend quatre écrans dont deux sont destinés à retransmettre les images des caméras qui remplacent les rétroviseurs.

Vendue plus de deux millions d'euros, l'Aston Martin Valkyrie devrait afficher un rapport poids/puissance proche de 1 kg/1 ch.