L’Audi A3 “normale” ayant été relookée l’an dernier, il était logique que la RS, la plus puissante de la gamme, fasse de même quelques mois plus tard… Point de vue du style, pas d’extravagances comme c’est la bonne habitude chez le constructeur d’Ingolstadt : la RS prouve ses talents par sa mécanique et son châssis, pas par des artifices dérivés du tuning ! Pas d’aileron tapageur, de prises d’air hypertrophiées ou de carbone mal placé. Et pourtant, qu’est-ce qu’elle est belle ! Les ailes élargies, les sorties de pots chromées, les disques de freins mis en évidence au centre de jantes élégantes de 19 pouces (au minimum!)… Pas de doute vous reconnaîtrez une RS3 entre toutes !

Mercedes était visé

Mais une RS, c’est d’abord et avant tout une mécanique d’exception. Sous le capot rebondit, le 5 cylindres 2.5 a été profondément revu, perdant la fonte de son bloc au profit de l’aluminium plus léger (-26 kg !). La distribution (arbres à cames) a été améliorée, le turbo (pression augmentée) et la gestion électronique peaufinée, tout cela pour gagner quelques précieux chevaux, passant de 367 à 400 unités (et 480 Nm). Voilà la réponse des “Audi boys” à la très récente A45 AMG de Mercedes et ses 381 chevaux ! Dans ce segment plus que partout ailleurs, il faut faire la course en tête, c’est une question d’image.

A l’heure de la chasse au CO2 et des mesures ultra sécuritaires sur la route, cela peut paraître puéril mais nous, on s’en tape un peu parce que ce qui compte le plus, c’est l’adrénaline au volant et là c’est de la grande aventure !

Une transmission Quattro encore améliorée

La RS3 se décline désormais (outre la Sportback 5 portes) en berline, c’est une première. Même si ce style de carrosserie plaît davantage aux États-Unis, en Asie ou dans les pays du sud de l’Europe, c’est une bonne nouvelle pour les amateurs du genre chez nous. Sous cette forme, la RS3 semble un peu plus introvertie, une sagesse trompeuse… Démarrage au bouton poussoir, le 5 cylindres s’ébroue dans un joli vacarme. Moteur chaud, “launch control” enclenché, la mélodie se transforme en hurlement, frissons garantis. Au chrono, le 0 à 100 km s’affiche à 4,1 secondes, c’est 2 dixièmes de moins que la version précédente. C’est peu et à la fois énorme sachant que l’auto pèse tout de même encore 1.600 kg. Au programme du jour, une succession de lacets sur des routes de montagnes perdues au creux du désert arabique, là où se déroule notre essai.

Comme sur la version précédente, la transmission s’en remet à la boîte S Tronic (7 rapports) et au système Quattro, parfait pour faire passer pareille puissance sur des routes au revêtement extrêmement glissant. Plus la vitesse augmente, plus la puissance passe par les roues arrière. Avec une direction très précise, cela entraîne une maîtrise étonnante du châssis. Attention toutefois, pour ceux qui voudraient tâter du circuit, deux options paraissent hautement recommandables. D’abord la suspension pilotée “Sport RS” pour un amortissement plus affuté, et puis aussi les disques en carbone (prix non communiqués mais comptez plusieurs milliers d’euros !). Avec ceci, vous obtiendrez un objet de désir à la fois très performant mais aussi incroyablement confortable compte tenu de son pedigree !

Conclusion

A chaque nouvelle version, la RS3 repousse plus loin ses propres limites. Qui aurait cru qu’une “moyenne” de cette taille afficherait 400 chevaux voici 20 ans ? Et pourtant, la recette fonctionne à merveille grâce non seulement au moteur mais aussi et surtout à la transmission exceptionnelle et un châssis qui ne l’est pas moins.

 

La RS3 en quelques chiffres

Moteur : 5 cylindres essence TFSI 2.480cc ; 400ch de 5.850 à 7.000 tr/min ; 480 Nm dès 1.700 tr/min

Transmission: aux quatre roues

Boîte: boîte S-Tronic à 7 rapports

L/l/h (mm): 4.310 /1.780 /1.420

Poids à vide (kg): 1.595

Volume du coffre (l): 380/1.220 litres

0 à 100 km/h (sec.): 4,1

 

Prix : 56.000€ TVAC

Puisance : 400 ch

V-max : 250 km/h

Conso. mixte : 8,4 l/100km

CO2 : 191 g/km

 

+

Performances

Caractère moteur

Présentation

Finition de l’habitacle

Tenue de route

Confort préservé

Facilité de conduite

Polyvalence

Poids

Freins céramiques requis pour usage sportif

Tarifs (prix + options)