ESSAI BMW 740e iPerformance: une Série 7 à 4 cylindres

Une limousine de deux tonnes qui passe de 0 à 100 km/h en 5,4 secondes et ne consomme que 2l/100km. Ou quand le luxe devient sportif et écologique…

Il n’y a pas si longtemps, ce sont 6, 8 ou même 12 cylindres qu’on entendait ronronner sous le capot des Série 7. Notez que c’est toujours possible. Mais aujourd’hui, vous avez le choix d’opter pour un quatre cylindres associé à un moteur électrique logé dans la boîte Steptronic à huit rapports. Un groupe propulseur qui anime la 740e iPerformance, disponible en version courte, longue et quatre roues motrices. Le moteur thermique suralimenté développe 258 chevaux et 400 Nm de couple, alors que le moteur électrique ajoute 113 chevaux et 250 Nm. Lorsqu’ils fonctionnent ensemble, les valeurs cumulées atteignent 326 chevaux et 500 Nm. Autant vous dire que ça dépote : 5,4 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, dans une ambiance feutrée. Et on n’a même pas peur d’aller à la pompe puisque la consommation moyenne (théorique) ne dépasse pas 2l/100km. Heureusement, d’ailleurs, puisque le réservoir (46 litres) est plutôt rikiki. Cerise sur le gâteau, le CO2 de 45 g/km permet à l’ATN (Avantage de Toute Nature) de rester ridiculement bas (278 euros) si la voiture est immatriculée en société, malgré son tarif de près de 100.000 euros hors options !

40 km électriques

Logée sous la banquette arrière, dans une position qui la protège en cas de choc, la batterie lithium-ion se recharge sur une prise de courant domestique en moins de quatre heures, et sur une borne de recharge BMW i Wallbox en moins de trois heures. Notez au passage que le coffre perd une centaine de litres de volume dans l’aventure. Capable de se déplacer en «tout électrique» sur une quarantaine de kilomètres, cette 740e atteint 140 km/h sans avoir recours à son moteur thermique. Mais le plus agréable est de laisser les deux moteurs fonctionner ensemble. On obtient alors une combinaison de puissances parfaitement fluide, et sans aucun à-coup.

Touche eDrive

Comme les autres Série 7, la 740e est équipée en série de la commande de régulation du comportement dynamique (sur la console centrale) qui permet d’opter pour des réglages sport, confort ou efficacité énergétique. L’hybride y ajoute une touche eDrive pour adapter le type de propulsion à ses besoins. Le réglage standard «AUTO eDRIVE» optimise l’action conjuguée des moteurs thermique et électrique, la position «MAX eDRIVE» rend la conduite entièrement électrique, alors que le réglage «Battery Control» maintient ou augmente la charge de la batterie en sollicitant le moteur thermique. De quoi anticiper l’entrée en ville, par exemple.

Conclusion

Confortable à souhait et hyper-performante, cette Série 7 hybride rechargeable se paye le luxe de ne quasiment rien consommer. Merci la technologie!


+

Agrément de conduite

Performances

Consommation


-

Tarif

Poids

Volume du coffre

La 740e iPerformance en quelques chiffres

Moteur thermique : 4 cylindres turbo essence, 1.998cc; 258ch à 5.000tr/min; 400Nm de 1.550 à 4.400tr/min

Moteur électrique : intégré dans la boîte de vitesses ; 113ch ; 250Nm

Transmission : aux roues avant

Boîte : auto 8 rapports

L/l/h (mm) : 5.098/1.902/1.467

Poids à vide (kg): 1.900

Volume du coffre (l) : 420

Réservoir (l) : 46

0 à 100 km/h (sec.) : 5,4

Prix : 97.450 € TVAC

Puissance : 326 ch

V-max : 250 km/h

Conso. mixte : 2 l/100km

CO2 : 45 g/km