Apparu en 2006, le Volkswagen Crafter premier du nom avait succédé à la série LT née en 1975. Après 10 ans de carrière, le temps est maintenant venu pour lui de céder sa place à la nouvelle génération et de clôturer le partenariat avec Mercedes-Benz. Le nouveau Crafter ne partage donc plus son châssis avec le Sprinter et sera produit dans une nouvelle usine : à Wrzesnia en Pologne.

Calandre typique

Le nouveau Crafter arbore un design dont Volkswagen est tellement fier que la marque a publié un teaser avant sa première présentation, comme dans le cas des véhicules particuliers. Les lignes sont finalement très proches de celles du Transporter : on retrouve une calandre typique et les feux à LED optionnels. Les professionnels seront surtout intéressés de savoir que le Crafter sera disponible en trois longueurs et trois hauteurs et que les possibilités d'aménagement sont quasiment infinies.  Egalement disponible en version pick-up, le Crafter peut accueillir jusqu'à sept passagers sur deux rangées.

Volant de Golf

À l'intérieur, le Crafter se distingue par une planche de bord très moderne, digne des berlines de la marque. Remarquablement bien fini, l'habitacle recèle d'innombrables espaces de rangement que les professionnels ne manqueront pas d'apprécier. Ils ont d'ailleurs été mis à contribution lors du développement du modèle, ce qui est régulièrement le cas dans le secteur des utilitaires. Leurs remarques ont permis d'aboutir à certains détails comme des espaces de rangement permettant de libérer ses mains ou vider ses poches sans devoir monter à bord.

On retrouve également un volant directement hérité de la Golf et doté de multiples boutons, mais aussi un grand écran de 8 pouces qui donne accès au système d'infodivertissement et à un GPS digne des Golf et Passat. À l'heure d'écrire ces lignes, le niveau d'équipement n'avait pas encore été défini pour la Belgique. Cela dit, plonger dans le catalogue d'options devrait permettre de doter le Crafter de la climatisation automatique, des sièges chauffants ou du chauffage stationnaire.

Multiples aides

Mais le plus impressionnant réside probablement dans l'arrivée d'équipements qui restaient l'apanage des berlines jusqu'il y a peu. Le Transporter avait déjà vu l'arrivée d'un régulateur de vitesse adaptatif capable de freiner automatiquement dans le trafic. Le nouveau Crafter en est évidemment doté, ainsi que du maintien actif dans la bande de circulation en cas d'inattention. Des équipements rendus disponibles grâce à l'arrivée de caméras et radars, mais c'est la nouvelle direction électromécanique qui permet l'introduction des équipements les plus bluffants.

Le Crafter rend ainsi les manœuvres avec remorques d'une simplicité enfantine comme vous le lirez en encadré. Le nouvel utilitaire de Volkswagen est également capable d'effectuer des créneaux automatiquement. Le conducteur n'aura ainsi qu'à gérer l'accélérateur et le frein, le Crafter gérant la direction. Pratique pour un véhicule qui peut atteindre les 7,4 m de longueur. Enfin, l'alerte de trafic transversal capable d'arrêter le Crafter lors d’une marche arrière trouvera également toute sa raison d'être sur un véhicule aussi grand.

Désormais en traction

En ce qui concerne les motorisations, le Crafter laissera le choix entre trois évolutions du bloc 2,0l TDI. La version de 102 chevaux et 300 Nm de couple fera office d'entrée de gamme, tandis que l'évolution à 140 chevaux et 340 Nm de couple devrait réaliser le plus gros des ventes. Enfin, la version biturbo de 177 chevaux et 410 Nm de couple offrira les meilleures performances. Comme c'est également le cas pour les transmissions (propulsion, intégrale et désormais traction), le choix entre ces motorisations devra s'effectuer selon les habitudes de travail du professionnel et le poids transporté. De manière générale, cette nouvelle gamme de moteurs s'est montrée beaucoup moins sonore que dans le cas du Crafter de première génération, ce qui représente un très net gain en confort. Nous avons également apprécié la nouvelle direction qui s'est montrée bien plus légère et confortable que celle de la précédente génération.

Conclusion

Disponible avec de nouveaux choix de transmission, le nouveau Crafter s'adresse à un large public de professionnels. À tout point de vue, il fait mieux que son prédécesseur, et il constitue sans aucun doute un excellent choix dans la catégorie.
 

+

Large choix de transmission
 
Equipements ultra-modernes
 
Confort en hausse
 

 
Nombreuses options


Remorque téléguidée

Le Crafter adopte le Trailer Assist qui permet de guider une remorque avec une grande simplicité. Il suffit de presser le bouton ad hoc pour ensuite se contenter de donner la direction à suivre grâce… au joystick des rétroviseurs. Le Crafter effectuera alors les braquages et contre-braquages nécessaires ! Un équipement déjà vu sur d'autres modèles, mais qui sera certainement utile à ceux qui n'ont pas l'habitude de ce genre de manœuvre.  

Le VW Crafter 2,0l TDI L3H3 en quelques chiffres

Moteur : 4 cylindres turbo; 1.968cc ; 140ch à 3.500 tr/min ; 340Nm de 1.600 à 2.250 tr/min

Transmission : manuelle à 6 vitesses ou auto à 8 vitesses

L/l/h (mm) : 5.986/2.040/2.590

Poids à vide (kg) : 2.027

Charge tractable (kg) : 3.000

Volume de chargement (m3) : 11,3

Réservoir (l) : NC

0 à 100 km/h (sec.) : NC

V-max : 158 km/h

Conso. mixte : 7,4 l/100km

CO2 : 193 g/km

Prix : NC