C’est cette version que nous sommes allés mettre à l’épreuve des pistes du Sultanat d’Oman. A bord, difficile d’imaginer qu’on est assis dans un pick-up. Tout a été mis en œuvre pour se rapprocher au maximum de l’expérience vécue dans une voiture. A commencer par les sièges ergoComfort, ajustables sur 14 positions. Le volant multifonction tombe parfaitement en main, et les palettes permettent de passer manuellement les huit rapports de la boîte automatique. Ultra-connecté, l’Amarok dispose de la fonction « App Connect » qui permet de transférer les applications pour smartphone vers l’écran tactile.

En version double cabine, la benne permet de charger une Europalette en travers, ce qui est unique sur le segment. De série, la suspension ressorts à lames 2+1 autorise une charge utile maximale de 842 kilos. En option, la suspension ressorts à lames 3+2 peut aller jusqu’à une charge utile de 985 kilos. Quant à la charge remorquable, elle atteint 3,5 tonnes et un système de stabilisation de l’attelage limite le balancement de la remorque.

Sur un filet de gaz

 Plus que la puissance pure, c’est surtout le couple qui impressionne. Les 580 Nm (contre 550 Nm auparavant) sont disponibles quasiment depuis le régime de ralenti (1.400 tr/min). De quoi évoluer tout en douceur, sur un filet de gaz. Que ce soit dans le sable du désert ou sur les rochers des montagnes, le pick-up de Volkswagen s’est montré souverain grâce à ses quatre roues motrices, sa garde au sol généreuse et ses multiples aides à la conduite.

L’Amarok est équipé au choix d’une transmission intégrale 4MOTION permanente ou enclenchable. Dans cette dernière configuration, un boîtier de transfert permet d’engager et de désengager électriquement les roues avant. Sur les pentes raides ou les vastes étendues de gravier, un réducteur supplémentaire peut également être sélectionné. Dans le cas de la transmission intégrale 4MOTION permanente, le système utilise un différentiel central autobloquant Torsen. Et grâce à son angle de crête de 15,6°, même les troncs d’arbres et les rochers ne lui font pas peur.

C’est aussi le seul véhicule de sa catégorie à être équipé d’un ABS offroad avec assistant à la descente. Une fois activé, les roues se bloquent avec un intervalle plus important sur les surfaces meubles (comme le sable), créant ainsi une sorte de « cale » qui réduit considérablement la distance de freinage.

Conclusion

Bien plus que la puissance pure, c’est le couple du nouveau moteur V6 qui fait la différence, apportant une souveraineté totale au pick-up VW.

+

Couple disponible

Equipement

Capacités off-road

Confort

Poids

Encombrement

 

Le VW Amarok 3.0 V6 TDI 258ch en quelques chiffres

Moteur : Turbodiesel 4 cylindres en ligne, 2.967 cc, 258 ch, 580 Nm

Transmission : aux 4 roues. Boîte automatique à 8 rapports

L/l/h (mm) : 5.254/1.954/1.834

Poids à vide (kg) : 2.078

Charge utile (kg) : 985

Charge tractable (kg) : 3.500

Largeur de charge (mm) : 1.222

Passage à gué (mm) : 500

Volume réservoir (l) : NC

0 à 100 km/h (sec.) : NC

V-max : NC

Conso. Mixte : NC

CO2 : NC

Prix : NC