Là où l’histoire devient vraiment drôle, c’est quand on apprend qu’il a voulu voler deux fois la même voiture. Pardon ? Le 29 août dernier, l'homme est repéré par la police de Fontana, près de Los Angeles. Découvrant que le bolide n'est pas le sien, les agents se lancent à sa poursuite. Earnie Hooks réussit à s’échapper, abandonne la Ferrari et disparaît dans la nature.

Mais, le lendemain, au lieu de se faire oublier, l’homme fait preuve de ténacité et décide d’aller récupérer « sa Ferrari 458 Spider » à la fourrière où le véhicule avait été déposé. Après s’être introduit illégalement dans le parc clôturé, il est donc reparti avec la voiture de ses rêves.

Le crime ne payant pas, ce voleur s’est fait arrêter quelques jours plus tard à une centaine de kilomètres du lieu où il avait commis son second larcin. En frimant au volant de son bolide, il a apparemment attiré l’attention de policiers vigilants. Bad luck ! Actuellement en prison, Earnie Hooks est accusé de vol de voiture, de recel et de cambriolage. Il ne semble donc pas prêt à revoir la couleur du ciel et encore moins à rouler cheveux au vent…  

Et vous, que pensez-vous de la ténacité d’un tel individu ?