Preuve de la négligence de ce vendeur, il pensait mettre en vente un châssis de pré-production d'une Corvette de 1953 construite par PINNAFARINA (et non pas Pininfarina).

Faux ! Il s'agissait en fait d'une Corvette de 1960, l'une des trois transformée en voiture de course par Briggs Cunningham et qui a couru les 24 heures du Mans. Après une restauration estimée à 500.000 dollars et d'une durée d'un an, cette Corvette devrait pouvoir être revendue entre 3 et 7 millions de dollars.