L’Huracan reçue par le Pape François arbore une livrée blanche barré de deux bandes et de quelques détails dorés, reprenant ainsi les couleurs du drapeau du plus petit état du monde. Côté technique, il s’agit d’une version RWD, à propulsion donc, animée par le V10 5.2 FSI de 580 chevaux. Un bolide très expansif pour un Pape connu pour sa modestie.

Mais le souverain pontife ne jouira pas de cette belle italienne très longtemps, puisqu’il la proposera à une vente aux enchères le 12 mai 2018. Signée de sa main, la voiture conçue par le département personnalisation de Lamborghini pourrait s’envoler à plus du double de son prix sur le marché, de 180.000€ environ.

L’argent récolté servira à financer des projets de reconstruction en Irak, et des associations d’aide aux victimes de la prostitution.