Baptisé Viséo, cet engin – conçu par la société française IRIS – avait en fait été prêté à la police municipale afin de réaliser un test grandeur nature. Avec ce véhicule, la police a ainsi pu surveiller les festivités du carnaval, effectuer des contrôles de vitesse certes, mais a également pu patrouiller dans les zones résidentielles. Ces missions ont été réalisées de façon originale ; l’engin pouvant prendre de la hauteur.

En effet, cette voiture s’inspire quelque peu d’une nacelle automotrice. Concrètement, Viséo est un « quadricycle » qui s’équipe d’une cabine pouvant s'élever à une hauteur de 3,5 mètres ; en 5 secondes et en roulant. Il se dote d'un moteur électrique et de batteries en plomb rechargeables en 8 heures. Enfin, son autonomie est de 80 kilomètres et sa vitesse maximale s’élève à 25 km/h. Avec lui, on ne peut donc pas envisager de course-poursuite, mais bien des missions de surveillance.

Evidemment, ce véhicule n’est pas encore parfait. Le directeur de la police d’Evry a laissé entendre que la cabine n’accueillant qu’une personne et le siège baquet n’étant pas assez large devaient être des problèmes à résoudre. IRIS a promis de s’en charger rapidement. Car, à 45.000 euros l’unité, l’entreprise doit revoir sa copie si elle veut remporter de nouveaux marchés publics.

Et vous, apprécieriez-vous que nos polices locales se dotent de pareils engins ?