Que risquez-vous si vous démarrez une voiture exposée dans un showroom?

Lorsque vous vous rendez dans le showroom d’un garagiste, ne tentez pas de démarrer une des voitures exposées. Ce jugement va vous montrer ce que vous risquez si vous le faites malgré tout.

Que s’est-il passé?

Une dame se rend dans le showroom d’un garage afin d’y jeter un coup d’œil. Elle monte dans un des véhicules exposés. Elle trouve aisément la clef du véhicule et l’insère dans le contacteur. Elle démarre ensuite le moteur. Étant donné qu’elle se trouvait en marche arrière, la voiture recule vivement puis s’arrête après avoir détruit un local situé dans le garage. La voiture a également subi quelques dégâts.

Qu’a décidé le tribunal?

Le garagiste a estimé que la dame était responsable des dégâts qu’elle a occasionnés et a intenté un procès. La dame, à son tour, a estimé que le garagiste avait commis une faute en ayant laissé les clefs dans le véhicule. Le tribunal a bien considéré qu’il y avait eu faute du chef de la visiteuse. Selon le juge, elle aurait dû savoir que tourner la clef de contact dans le contacteur n’est pas sans risque. Toujours d’après le juge, le garage n’a commis aucune faute. En effet, il est normal de laisser les clefs sur les véhicules exposés afin de pouvoir rapidement montrer le fonctionnement des instruments de bord et des commandes électroniques.

Qu’en retenir?

Soyez très prudent lorsque vous prenez place dans une voiture exposée dans un showroom. Ne tentez en aucun cas de la faire démarrer. Si vous causez des dégâts avec la voiture, vous risquez d’en supporter les frais. Dans ce cas, faites une déclaration auprès de votre assureur auto et de votre assurance familiale.

(Rb. Tongeren, le 14 novembre 2005, RW, 2008, 1162)