Audi A4 Allroad

L’Audi A4 allroad est un grand break tout terrain, il est équipé du célèbre système de transmission intégrale Quattro. Lancée en 2000, la gamme allroad est alors une version surélevée de l’Audi A6 Avant. En 2009, cette gamme s’élargit et Audi propose la version allroad de son A4 Avant. L’Audi A4 allroad est un compromis entre l’A4 Avant et le Q5.

Le concept allroad.

L’Audi A4 allroad est une familiale avec un soupçon de tout-terrain. Ainsi, son design extérieur colle aussi bien au code esthétique des berlines que celui des baroudeurs. Les traits de l’A4 allroad sont fins et stylisés, ils appartiennent au break. On retrouve ainsi les jantes 17’’, la grille de calandre et les barres de toit chromées. Le côté aventurier du break s’exprime à travers des boucliers plus agressifs, des passages de roues plus importants et des sabots de protection en aluminium. Par ailleurs, l’A4 allroad est surélevée de 18 cm par rapport à sa sœur, l’A4 Avant.

Côté motorisations, Audi propose trois moteurs dont deux diesels. Les moteurs affichent une cylindrée de 2.0 l et une puissance allant de 143 à 245 ch. Ces motorisations sont couplées à une boîte de vitesses manuelle ou automatique à 6 ou 7 rapports. La transmission est bien entendu, intégrale, l’A4 allroad compte d’ailleurs le système Quattro.

Le grand break aventurier saura trouver son public, ce sera un succès pour Audi qui avait déjà rencontré le même succès avec l’A6 allroad. Après un premier lifting en 2012, l’Audi A4 allroad évolue et passe à la deuxième génération en 2016.

La deuxième génération allroad : plus luxueuse, plus technologique.

La nouvelle A4 allroad conserve son aspect tout-terrain avec des passages de roues élargis, des boucliers avant et arrière spécifiques avec sabots métalliques. Par ailleurs, cette nouvelle version est surélevée de 34 mm par rapport à la version Avant.

Pour améliorer l’expérience de route, le break-baroudeur s’équipe d’une suspension à cinq réglages. De plus, la direction à assistance électromécanique permet de naviguer entre six modes de conduites : Confort, Auto, Dynamic, Efficiency, Individual et Allroad.

Sous le capot, la nouvelle A4 allroad gagne 27 ch de puissance. Son offre se décline en cinq moteurs diesel et un seul bloc essence. Tout comme l’ancienne version, on retrouve la boîte manuelle à 6 vitesses et deux nouvelles boîtes viennent s’ajouter : une boîte à double embrayage à sept vitesses et une boîte tiptronic à huit rapports.

Côté technologie, l’habitacle s’équipe du Virtual Cockpit qui compte désormais un écran tactile de 12,3 pouces et un tableau de bord entièrement numérique. Même le toit panoramique est plus moderne : il s’adapte en fonction de la température extérieure et limite la chaleur en cas de soleil, tout en laissant passer la lumière solaire dans l’habitacle.

L’Audi A4 allroad de deuxième génération compte bien entendu tous les systèmes d’assistance à la conduite comme le régulateur de vitesse adaptatif avec Stop & Go et assistant de conduite en situation d’embouteillage, capable de prendre le volant jusqu’à 65 km/h.