ESSAI Audi S7 Sportback : Le baroud d’honneur du TDI

ESSAI Audi S7 Sportback : Le baroud d’honneur du TDI

Les nouvelles Audi S7, S6 et SQ5 partagent le même moteur de conception révolutionnaire, un V6… TDI équipé d’un compresseur électrique !

Audi A7

L’Audi A7 est le coupé sportif à cinq portes de la marque aux anneaux. Elle revendique un design singulier dont les traits rappellent ceux de l’Audi 100 Coupé S, sportive emblématique d’Audi. L’A7 est le mariage entre sportivité, luxe et technologie de pointe. Elle se positionne face à la Mercedes-Benz CLS qui connaît également un très large succès.

L’Audi A7 : un coupé cinq portes prestige.

L’Audi A7 s’intercale entre la berline familiale, l’A6 et la limousine de luxe, l’A8. Les codes stylistiques qu’elle adopte ne laissent pas de place au doute : l’A7 est résolument sportive comme en témoigne l’important hayon dont elle est équipée. Cependant, Audi fait le choix de proposer un véhicule polyvalent, capable de combiner comportement sportif et confort des passagers.

Son comportement sportif, elle le doit bien sûr à sa transmission intégrale Quattro, mais pas que. L’Audi A7 s’équipe de la meilleure mécanique, avec des boîtes de vitesses à double embrayage et sept rapports ainsi qu’un différentiel inter-pont et une suspension parfaitement équilibrée. Bien entendu, côté motorisations, Audi ne propose aucun moteur comptant moins de 6 cylindres pour son coupé de prestige. Par ailleurs, les puissances s’échelonnent entre 204 et 300 chevaux.

A l’intérieur, si la garde au toit est réduite par la ligne de toit fuselée, elle est compensée par une largeur généreuse de 1,91 mètre. L’A7 peut ainsi accueillir quatre voir cinq personnes. Par ailleurs, la sportive se prête parfaitement aux longs trajets, l’espace bagage permet d’accueillir entre 535 et 1363 litres, sièges rabattus. Les passagers jouissent ainsi d’un espace tout confort dont la qualité des finitions positionne la sportive au niveau de son aînée, l’Audi A8.

L’Audi A7 II : le confort d’une limousine, le plaisir d’une sportive.

Sept ans après le lancement de la première Audi A7, la marque aux anneaux présente sa seconde génération à la presse un an avant sa commercialisation, en 2018. Pour cette évolution, l’Audi A7 garde ses gênes de sportive, mais reçoit quelques détails esthétiques qui lui donnent une allure plus statuaire et plus aérodynamique à la fois.

On remarque notamment les arches des roues qui permettent désormais d’accueillir des jantes 21 pouces mais aussi un regard aiguisé souligné par la technologie LED Audi matrix HD. De plus, la fameuse calandre Single Frame est plus large et légèrement plus basse. Mais le petit plus qui ravira les amants de la vitesse est certainement son aileron, qui se déploie passés les 120 km/h.

Sous le capot, l’Audi A7 rajoute quelques chevaux à la cavalerie et équipe sa berline de luxe de 340 ch. Celle-ci atteint les 100 km/h en 5,3 secondes, elle est limitée électroniquement à 250 km/h.

L’habitacle réunit à lui seul, toutes les technologies de pointes du marché. On retrouve bien entendu le fameux cockpit virtuel qui troque les aiguilles pour le numérique. Les boutons ont été remplacés par deux dalles numériques qui réunissent plus de 400 options de personnalisation et 39 modes de conduite différents.

En somme, l’Audi A7 réunit les caractéristiques de confort d’une limousine, d’une sportive et d’un véhicule familial.