TOP 5 des voitures à moins de 20.000€ pour emmener les enfants à l’école

TOP 5 des voitures à moins de 20.000€ pour emmener les enfants à l’école

Inutile de dépenser des fortunes pour le véhicule familial qui emmènera vos enfants à l’école. Gocar proposant aussi des solutions anti-crise, nous avons recensé ici nos 5 véhicules préférés pour transporter votre smala. Les aspects pratiques sont les premières qualités de ces voitures !

Citroën

Citroën est un constructeur automobile français fondé en 1919 par André Citroën et qui appartient au groupe PSA Peugeot-Citroën depuis 1976.

Connu pour ses nombreuses technologies avant-gardistes, aujourd’hui, le constructeur est considéré comme une marque populaire qui propose des véhicules de bonne qualité à un tarif généralement inférieur à celui de la concurrence.

Les débuts de Citroën : pionnier de l’industrie automobile

André Citroën était un jeune polytechnicien de 35 ans lorsqu’il décida de créer sa propre marque automobile. C’était en 1919 et après la Première Guerre Mondiale, cet homme d’affaires fait le choix pragmatique de reconvertir son usine d’obus, devenue obsolète.

Cette même année il lance le premier modèle de la marque : la Citroën type A. Elle est équipée d’un moteur de 4 cylindres de 18 chevaux, d’une boîte à 3 vitesses et peut atteindre les 65 km/h. Cette petite décapotable est le premier véhicule d’Europe à être produit en masse. Il sera produit à raison de 30 exemplaires par jour.

En 1924 André Citroën collabore avec l’ingénieur Américain Edward Gowan Budd sur le projet d’une carrosserie tout en acier. L’année suivante, la marque lancera le premier véhicule équipé d’une carrosserie entièrement fermée. C’est une première Européenne.

Citroën et l’ère Michelin

Malgré le lancement révolutionnaire de la Traction Avant et ses liens intimes avec la Banque Lazard Paris, Citroën n’échappe pas à la crise économique des années 30. D’autant que l’usine sera également le théâtre de nombreuses manifestations et de revendications sociales.

Fin 1934, le constructeur est surendetté et ni les banques, ni les créanciers, ne souhaitent poursuivre l’aventure aux côtés d’André Citroën lequel multiplie les projets coûteux et peu rentables. C’est donc à Edward Michelin – cofondateur de la célèbre fabrique de pneus – que revient la tâche délicate d’éviter la faillite.

Motivé par la perspective de booster également la vente de pneus, Edward Michelin réussira à sauver plusieurs milliers d’emplois et évitera de justesse la disparition de la marque. Pendant son mandat, le jeune ingénieur lance la célèbre 2CV, véritable révolution pour les ménages français qui voient arriver les drôles de véhicules aux phares ronds sur toutes les routes.

Quelques années plus tard, Citroën présente un icône de son histoire : la DS. Pour l’époque, il s’agit d’un véritable bijou technologique. La grande routière est équipée de suspensions hydropneumatiques, de la direction assistée, de freins hydrauliques et d’une boite semi-automatique.

Citroën : déclin et rachat

Pendant de nombreuses années, Citroën se forge une réputation de constructeur innovateur et avant-gardiste. Toutefois, en 1976, la marque aux chevrons est de nouveau au bord de la faillite. A tel point que l’Etat Français demande à la famille Peugeot de sauver l’entreprise.

Peugeot rachète 90% du capital de Citroën et devient le principal actionnaire de la marque. Le groupe PSA Peugeot-Citroën est fondé en avril de cette même année. Le premier modèle né de cette collaboration, la Citroën LN, ne tardera pas à voir le jour.

Mais ce n’est qu’en 1982, avec le lancement de la BX que cette collaboration portera réellement ses fruits. A partir de cette date, les deux constructeurs s’attèlent à lancer des modèles avant-gardistes, à l’instar du Berlingo et du Partner.